Accueil » Projets » ESTHER

ESTHER

Esther
Dès sa création il y a 10 ans, le GIP ESTHER démarre ses activités d'appui au MINSANTE grâce à  l'accord de partenariat signé entre le Cameroun et la France le 15 décembre 2002. Depuis cette date, ESTHER apporte aux côtés des autres PTF, sa contribution au renforcement du système de santé camerounais. Cet apport d'ESTHER se fait à travers un programme de renforcement des capacités de la prise en charge du VIH/Sida par la formation du personnel de santé (notamment à travers le projet C2D de Santé mené avec la DLM) ; l'appui au plateau technique et aux acteurs intervenant dans les activités de la continuité des soins ; la facilitation, la sécurisation de la disponibilité des traitements ARV pédiatriques et de 2e ligne ainsi que leur bonne dispensation au niveau des sites (grâce au projet ESTHERAID). De plus sur fonds propres ESTHER met en oeuvre sur la demande du MSP le dispositif ESOPE, qui fournit des indicateurs d'impact fiables grâce à la mise en place des dossiers médicaux électroniques dont l'exploitation contribue au développement et à la promotion du suivi efficace du patient, de la qualité des soins et du renforcement des programmes nationaux. Enfin, des structures sanitaires et des Associations de lutte contre le VIH/SIDA mènent un projet d'Accompagnement Psychosocial autour de 3 plateformes associatives de soins dans les régions du Centre, du Littoral et de l'Ouest.
Fort des performances enregistrées ces 10 dernières années, ESTHER est à présent dans une phase décisive de sa coopération avec le MINSANTE et  doit envisager de nouvelles perspectives car l'environnement international de la lutte contre le VIH/SIDA, à  l'instar de celui des grandes pandémies appelle une vision plus transversale des actions à mener. C'est pourquoi, ESTHER et le MINSANTE devront travailler davantage pour consolider les acquis, renforcer l'accès des PVVIH au suivi médical et biologique de qualité (accès aux services de mesure de la charge virale), le suivi de la dispensation des ARV (quantification/planification), mise en route de ESOPE National et ESOPE pédiatrique enfin la reconnaissance et l'intégration de la fonction de CPS dans le dispositif national des personnes infectées et/ou affectées par le VIH/SIDA par le biais d'une formation diplômante.