Accueil » Toute l'actu » Le Cameroun se dote d'un Plan Stratégiq...

Toute l'actu

Décembre
27
2013
Le Cameroun se dote d'un Plan Stratégique National de Lutte contre le Sida de 3ème génération
Plan Stratégique National de Lutte contre le Sida de 3ème génération

Debut | Précédente | Suivante | Fin

André MAMA FOUDA
Le Cameroun se dote d'un Plan Stratégique National de Lutte contre le Sida de 3ème génération

Ce document a été validé le 27 décembre dernier à Yaoundé au cours d'une réunion ordinaire du Comité National de Lutte Contre le Sida 

Deux points étaient inscrits à l'ordre du jour de cette rencontre présidée par M. André MAMA FOUDA, Ministre de la Santé Publique, Président du Comité National de Lutte contre le Sida : procéder à la validation du rapport d'évaluation à mi-parcours du Plan Stratégique National de Lutte contre les IST, le VIH (PSN) et le Sida 2011-2015 et du PSN 2014-2017.

Il est important de rappeler que le PSN 2011-2015 a été lancé officiellement le 1er décembre 2010 par le Ministre de la Santé Publique, Président du Comité National de Lutte contre le Sida, représentant le Premier Ministre empêché. A ce lancement, le Ministre de la Santé Publique, M. André MAMA FOUDA avait souligné que ce plan devait faire l'objet d'une évaluation à mi-parcours en 2013. Ce qui a été fait en juillet selon une approche participative qui a impliqué tous les acteurs de la lutte contre cette pandémie au Cameroun. Cette évaluation a permis de dégager les points forts, les points faibles et les points à améliorer. C'est dire que le PSN 2014-2017 est basé sur des évidences et fondé sur des actions mesurables.  

Faisant suite au rapport de la revue et de l'évaluation conjointe du PSN 2011-2015, dont il devra combler les faiblesses en consolidant les acquis, ce Plan révisé se veut révolutionnaire dans la nouvelle approche de la lutte contre le VIH et le Sida qu'il propose. De ce fait, il vise tout d'abord un ciblage spécifique de toutes les couches et composantes de la population dans leurs milieux respectifs de vie et de travail, en ville comme en campagne, dans le secteur formel ou dans l'économie informelle, de manière à couvrir sans exclusive tous les coins et recoins du pays et à toucher chaque citoyen camerounais pris individuellement avec une emphase particulière  sur les jeunes, les femmes enceintes et les populations les plus exposées. Dans ce sens, toute l'approche de la mobilisation communautaire a été repensée en mettant par exemple en valeur les canaux de communication sociale existants tels que les chefferies traditionnelles, les lieux de cultes, en s'appuyant sur les structures et réseaux sociaux et d'appui au développement, et en capitalisant le très grand potentiel des structures de dialogue des formations sanitaires. Dans le même ordre d'idées, les activités du secteur public, du milieu des entreprises et des communautés de foi ont été recadrées vers des actions concrètes et mesurables prioritaires comme le dépistage systématique des agents publics, des travailleurs, des membres et des fidèles. A travers ce plan de 3ème génération, le Cameroun voudrait élargir les portes d'entrée de la prise en charge par un dépistage systématique et régulier de l'ensemble de la population. De même, il est question  d'améliorer la qualité de la prise en charge par une offre de services et de soins plus appropriée et plus adaptée aux nouveaux défis imposés par la pandémie du VIH et du Sida. Pour cela, toutes les formations sanitaires du pays seront dotées des moyens humains et matériels nécessaires à une bonne prise en charge des malades, l'accès à la PTME à toutes les femmes en âge de procréer sera amélioré, le service de soins à domicile sera amélioré. Enfin, ce PSN de 3ème génération met un accent particulier sur la flamme de la prévention. L'objectif visé est d'avoir une génération sans sida.

» Retour au sommaire de l'actualité

Debut | Précédente | Suivante | Fin