Accueil » Toute l'actu » Premier Forum National sur la PTME au C...

Toute l'actu

Octobre
27
2016
Premier Forum National sur la PTME au Cameroun
Les travaux de cette réunion National se sont ouverts ce 25 octobre 2016 à l hôtel Mont Fébé de Yaoundé.

Debut | Précédente | Suivante | Fin

Des participants du Forum PTME en plein travaux

« Accélérer l élimination de la transmission mère-enfant et la prise en charge  du VIH chez l?enfant et l adolescent », tel est le thème du forum National sur la Prévention de la Transmission du VIH de la Mère à l Enfant (PTME) qui a débuté ce 25 octobre à l hôtel Mont Fébé de Yaoundé.

Présidée par André MAMA FOUDA, le Ministre de la Santé Publique, cette rencontre vise  à  créer une plateforme de partage des connaissances sur la prévention de la transmission mère-enfant du VIH et la prise en charge du VIH chez l enfant et l?adolescent au Cameroun, entre les bénéficiaires (femmes enceinte, les enfants et les adolescents), les professionnels de mise en ?uvre, les gestionnaires de programme, les chercheurs, la société civile, les décideurs et les partenaires techniques et financiers.

 A ce rendez-vous qui durera trois jours (du 25 au 27 octobre), ils sont près de 300 participants à avoir répondu présent. Vénus des quatre coins du pays et même de l étranger, ceux-ci vont s entretenir sur les thématiques tels que : « PTME et prise en charge du VIH chez l enfant et l adolescent au Cameroun, états des lieux et perspectives », « objectifs 90-90-90 en 2020 : Implications pour la PTME et la prise en charge du VIH chez l enfant et l?adolescent », « PTME et PEC enfant et adolescents vivant avec le VIH : rôle clé de la Communauté », etc.

D après le Ministre de la Santé Publique, le Cameroun a réalisé d importants progrès dans l?offre et l utilisation des services de Prévention de la Transmission Mère-Enfant du VIH ces dernières années. Cependant, malgré ces résultats encourageants, le Cameroun est compté parmi les pays qui contribuent à plus de 75% aux nouvelles infections pédiatriques à VIH dans le monde. « La couverture antirétrovirale chez les femmes en consultation prénatale est passée de 27% en 2009 à 70% en 2015. Le nombre de sites offrant l option B+ est passé de 32 en 2014 à 2793 en 2015. Sur les 625 564 femmes reçues en première consultation prénatale, 562 473 ont bénéficié d?un test de dépistage VIH, 548 466 ont retiré leurs résultats soit un taux d?acceptation du test de dépistage de 83%. Parmi les femmes enceintes dépistées, 31 596 ont été testées positives dont 26 678 ont reçu un protocole antirétroviral pour réduire la transmission Mère-Enfant. Cependant, Plus de 90% des enfants infectés au VIH au Cameroun le sont du fait de la transmission mère-enfant?En dépit de l augmentation rapide de l accès au traitement antirétroviral chez les adultes, l accès au traitement antirétroviral chez les enfants reste très faible. Sur file active de 183 811 personnes sous ARV en juin 2016, on dénombre seulement 7730 enfants de moins de 15 ans, ne représentant ainsi que 7% des 94 000 enfants ayant besoin de traitement », informe André MAMA FOUDA.

Il est donc urgent de mettre en place une stratégie pour qu un maximum de femmes enceintes, d enfants et d adolescents soient mis sous ARV, ceci afin d atteindre d ici 2020, l?objectif 90-90-90 fixé par l?ONUSIDA.

 

 Photo de famille du Forum sur la PTME


  

» Retour au sommaire de l'actualité

Debut | Précédente | Suivante | Fin