Accueil » Toute l'actu » Déclaration de Paris : Les maires du Ca...

Toute l'actu

Mai
30
2015
Déclaration de Paris : Les maires du Cameroun s?engagent dans la lutte contre le Sida !
Après Paris et Abidjan, le tour est venu aujourd?hui 31 mai 2015 aux maires du Cameroun de signer la « Déclaration de Paris » dans la lutte contre le sida.

Debut | Précédente | Suivante | Fin

En présence du Ministre de la Santé Publique et du Directeur Exécutif de l?ONUSIDA, Secrétaire Général Adjoint des Nations-Unies, seize maires des villes de Yaoundé, Douala et Bamenda viennent de signer la Déclaration de Paris. Cette déclaration qui en est à sa phase pilote avec ces seize maires, stipule que les villes doivent accroître leurs efforts dans la lutte contre le Sida aux fins d?éradiquer cette pandémie d`ici à l`horizon 2030.

Signature de la déclaration de Paris


Pour y arriver, il faut se mettre d?accord sur les points suivants arrêtées le 25 septembre 2014 lors d?une réunion de haut niveau à New York, en marge de la 69ème session de l?Assemblée Générale des Nations-Unies:

1) obtenir l?engagement et l?adhésion des pays et des partenaires au développement pour une action ciblée et intensifiée jusqu?en 2020, afin de mettre fin à l?épidémie du sida, d?ici à 2030 ;

2) développer une stratégie d?accélération harmonisée dans les pays, et ;

3) surtout accélérer l?atteinte des trois zéros (zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès liés au Sida) en passant par l?objectif du « 90-90-90 » en 2020. Cet objectif qui découle de la « Déclaration de Paris » justement et signée le 1er décembre 2014 par les maires des cinquante plus grandes villes du monde, y compris le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala qui a pris part pour le compte du Cameroun, vise à ce 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, 90% des personnes connaissant leur statut reçoivent un traitement et 90% des personnes sous traitement parviennent à un état de suppression virale, c?est-à-dire ont une charge virale indétectable. Pour le Ministre de la Santé Publique qui présidait cette cérémonie, la « Déclaration de Paris » met les mairies au centre de la lutte contre le sida. Dans ce sens, il a appelé « les maires des communes du Cameroun à s?approprier cette Déclaration en tenant compte des réalités locales dans la croisade contre le Sida dans leur localité respective. » Bien avant le Ministre, le Directeur Exécutif de l?ONUSIDA a insisté sur le fait qu?on ne peut pas mettre fin à l?épidémie du sida sans mobiliser la puissance des villes et surtout des maires» C?est dire que la Déclaration de Paris est à la portée du Cameroun.

Photo de famille

» Retour au sommaire de l'actualité

Debut | Précédente | Suivante | Fin