Vacances sans SIDA 2019
L'objectif général est de susciter la prise de conscience et réduire le risque de contamination aux IST et au VIH auprès d'au moins 700 000 jeunes scolaires, universitaires et jeunes sans emploi.
07/23/2019 - 09:51
Share

L’esplanade de Synergies Africaines contre le Sida et les Souffrances a servi de cadre du lancement officiel de la 17ème édition de Vacances Sans Sida, ce jeudi 1er Août  2019.  La grande campagne initiée en juillet 2003, à l’endroit de la jeunesse scolarisée et non scolarisée pendant la période des vacances, par la Première Dame du Cameroun, Son Excellence Madame Chantal BIYA, Ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNESCO.  Une cérémonie co-présidée par la ministre de la Santé publique Dr MANAOUDA Malachie en sa qualité de président du comité national de lutte contre le sida  (Cnls) et son homologue de la Jeunesse et de l’Education civique, MOUNOUNA FOUTSOU, la cérémonie de lancement officiel de cette édition est placée sous le thème « Génération Androïde, cliquons sur le dépistage du VIH ».

En présence d’un parterre de plus d’une demie douze des membres du gouvernement et assimilés, les organisations non gouvernementales et partenaires à la santé, les orateurs se sont relayés tour à tour à la tribune pour réitérer leur engament et leur mobilisation sans relâche à la riposte contre l’épidémie du VIH au Cameroun selon l’objectif 90-90-90 de l’ONUSIDA.

Portée par la première Dame du Cameroun, Mme Chantal BIYA, la campagne de Vacances sans sida est une initiative nationale qui vise à sensibiliser les jeunes pendant des vacances. C’est à l’effet d’éduquer, sensibiliser et informer par la distribution du matériel de sensibilisation, des causeries éducatives, des entretiens individuels et à travers les réseaux sociaux ; encourager le dépistage volontaire (tests gratuits) et le retrait des résultats ; renseigner et orienter les personnes séropositives vers les structures de prise en charge.  Il est question de pour les jeunes élèves et étudiants, d’être fixés sur leur statut sérologique.

Moins qu’un simple slogan, il s’agit pour le Comité National de Lutte contre le Sida de renforcer la communication pour le changement de comportement à travers le développement des approches différenciées selon les tranches d’âges, privilégiant l’acquisition des compétences pour l’adoption des comportements à moindre risque. Cette option est justifiée dans le Plan Stratégique National de Lutte contre le VIH, le Sida et les IST 2018-2022 qui identifie les jeunes et adolescents (filles et garçons) âgés de 15 à 24 ans en contexte de vulnérabilité comme une des cibles prioritaires des interventions.

Plus de 700 000 jeunes sont visés durant cette 17 ème édition de la campagne « Vacances sans sida ». Car au-delà de la mobilisation de 650 pairs éducateurs dans les villes et villages du pays pour encourager le dépistage volontaire et le retrait des résultats, mais aussi pour renseigner les personnes séropositives, les réseaux sociaux seront mis à contribution.  Ce moyen  digital très utilisé envisage toucher le plus grand nombre à travers le pays, en un clic.

 

 

Share
Dr ELAT NFETAM Jean Bosco
Secrétaire Permanent du Comité National de Lutte contre le Sida

Fallait-il créer un site pour le Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS) ? C'est la

Galerie Photos

NEWS LETTER

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

SONDAGE