Vacances Sans SIDA : 10ème édition
Dans l’un de ses discours à la nation, le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA soulignait avec force que « la jeunesse est le fer de lance de la nation »
12/13/2017 - 09:11
Share

Dans l’un de ses discours à la nation, le Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA soulignait avec force que « la jeunesse est le fer de lance de la nation ». Pour lui, le peuple camerounais doit mettre beaucoup d’espoir sur sa jeunesse qui est appelée à prendre le relai demain. Malheureusement, ce fer est entrain de se rouiller à cause du Sida. Pour trouver un palliatif à cette situation, la Première Dame du Cameroun Son Excellence Madame Chantal Biya, Ambassadrice de Bonne Volonté de l’UNESCO, a mis sur pied un concept appelé « Vacances Sans Sida ».

Vacances Sans Sida est une grande campagne d’éducation et de sensibilisation de la jeunesse solidarisée ou non au Sida, pendant la période des vacances scolaires et universitaires. C’est une initiative qui a vu le jour en 2003 et qui est mise en œuvre par le Comité National de Lutte contre le Sida, en collaboration avec Synergies Africaines contre le Sida et les Souffrances, les ministères en charge des questions des jeunes et tous les partenaires engagés dans la lutte contre le Sida au Cameroun. Dans le cadre de cette campagne dont le prétexte est de profiter de la grande mobilisation populaire qu’offre les vacances pour faire passer des messages de sensibilisation à l’endroit des jeunes, plusieurs activités sont menées : la sensibilisation dans les lieux de rassemblement des jeunes tels que les terrains de football, les vidéoclubs, les colonies de vacances, etc, la promotion du dépistage volontaire et surtout le dépistage volontaire à travers les 12 Unités Mobiles de dépistage du pays.

Pour l’édition 2012, la 10ème du genre, le thème était « Connaitre mon statut sérologique, une nécessité pour ma santé », les objectifs majeurs étaient de sensibiliser et d’éduquer au moins 800 000 jeunes sur le VIH et le Sida et d’assurer le dépistage à au moins 40 000 jeunes. Comme les années antérieures, les principales activités étaient la promotion de l’utilisation des préservatifs et le dépistage gratuit.

 

Concernant la communication interpersonnelle et la mobilisation sociale, 581 pairs éducateurs, soutenus par une vingtaine d’encadreurs, ont été recyclés et ont effectué des campagnes de sensibilisation. Il convient de noter qu’avant le lancement officiel de l’édition 2012, un spot radio de 45 secondes portant sur la promotion du dépistage volontaire a été conçu et diffusé sur 20 radios de proximité et communautaires, dans le cadre du Projet Shuga Radio logé au Ministère de la Communication sous financement UNICEF. En effet, Shuga Radio est un concept qui consiste à sensibiliser les populations à travers le théâtre radiophonique.

 

L’évaluation de l’opération Vacances Sans Sida 2012 montre une nette augmentation du nombre de jeunes filles venues se faire dépister. 97,4% des résultats ont été retirés. La séroprévalence chez les filles et les femmes est 3 fois plus élevée que chez les garçons et les hommes. La tranche d’âge la plus atteinte est celle de 30 à 34 ans. A propos de Vacances Sans Sida toujours, une Page Facebook du CNLS a été créée et était animée par les pairs éducateurs. Dans ce cadre, 337 jeunes membres de cette page Face Book sont intervenus activement.

Share
Dr ELAT NFETAM Jean Bosco
Secrétaire Permanent du Comité National de Lutte contre le Sida

Fallait-il créer un site pour le Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS) ? C'est la

Galerie Photos

NEWS LETTER

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

SONDAGE